Les groupes de travail

 

Depuis 1986, l'IPM organise des groupes de travail thématiques. Tous les programmes de formation sont destinés uniquement aux personnels soignants médecins, psychologues, infirmières, psychomotriciens et kinésithérapeutes avec pour pré-requis un enseignement de 3ème cycle.

 

 

 


Une attestation de formation est délivrée en fin de formation aux stagiaires.
Afin de garantir la qualité de l 'enseignement, les groupes sont constitués d'un nombre restreint de participants (de 15 à 20 maximums). Certains thèmes sont proposés à la fois en formation courte (3 jours) et en formation longue (1 ou 3ans).

L'Institut de Psychosomatique et son équipe enseignante ont depuis des années un rôle de pionnier dans le développement et l'enseignement de l'approche psychosomatique, de la psychopathologie de la douleur, des psychothérapies à médiation corporelle tant au plan de la réflexion théorique que de la pratique clinique et thérapeutique.


Formations courtes sur 3 jours


- Pathologies psychosomatiques | En savoir plus
- Pathologies du deuil | En savoir plus
- Stress et traumatisme | En savoir plus
- Douleur et souffrance. Psychopathologie de la douleur | En savoir plus
- Psychosomatique de la sphère oro-faciale | En savoir plus
- Accompagnement post-traumatique et post-chirurgical | En savoir plus
- Écoute, relation d'aide et thérapies de relaxation | En savoir plus
- Psychothérapies à médiation corporelle | En savoir plus
- Prise en charge de la souffrance chez l'enfant et l'adolescent | En savoir plus
- Le toucher dans le travail relationnel | En savoir plus
- Approche globale dans le soin. | En savoir plus

 

Formations longues sur 1 ou 3 ans


- Psychosomatique
- Relation d'aide et thérapies de relaxation.
- Thérapies de relaxation.
- Formations aux psychothérapies à médiation corporelle  En savoir plus
- Bases de psychopathologie à l'usage des cliniciens
- Supervision et analyse de la pratique | En savoir plus


Pédagogie

 

Du point de vue pédagogique tous les enseignements sont conçus sur le même modèle :
-groupe restreint de participants : entre 10 et 20 au maximum
-un abord théorique : conférences, exposés d'intervenants de différentes spécialités, travail sur vidéo...
-présentation de cas cliniques
-analyse de la pratique

 

1er jour : Constitution du groupe, évaluation des connaissances et des acquis, évaluation des attentes et besoin du groupe eu égard à leur lieu d'exercice ou projet professionnel.
Journée centrée sur l'acquisition de connaissance nouvelle. Présentation bibliographique et proposition de travail en attente de la 2ème journée.

 

2ème jour : évaluation des acquis après la première journée et apports théoriques supplémentaires en fonction des questionnements.
Abord clinique. Analyse et réponse aux questions posées par les stagiaires.
Analyse de cas cliniques présentés par les enseignants et réflexion théorico-clinique sur les cas complexes.
Travail sur le « savoir-faire » et proposition de travail en attente de la 3ème journée.

 

3ème jour : évaluation des acquis après les deux premiers jours et complément d'information si nécessaire avant d'aborder le «savoir-être».
Travail de supervision et d'analyse de la pratique. A partir de cas cliniques présentés par les participants, analyse des problématiques sous-jacentes, élaboration de ce qu'en a perçu le soignant et de la façon dont il l'a ressenti ainsi que des répercussions sur sa pratique.


Lors de thèmes particulièrement difficiles (confrontation à la mort, accompagnement de la souffrance, du désespoir...) le jeu de rôle et un travail de mise en situation peuvent être utilisés.
Pour les formations courtes, bilan final et évaluation des acquis.
Pour les formations longues ce type d'approche est approfondi sur une durée plus longue tout en gardant la même pédagogie.