Depuis 1995, c'est à dire prés de 20 ans maintenant, nous publions un ouvrage par an. Ces écrits sont le fruit d'une expérience clinique pluridisciplinaire sur des thèmes spécifiques qui font la spécialité de notre équipe.

 

Ils sont centrés sur l'abord de la souffrance, qu'elle soit en lien avec une psychopathologie de la douleur, des évènements de vie ou des problématiques psychosomatiques.

 

Ils ont vocation également d'enseignements spécifiques et de publications concernant les recherches que nous faisons. Notre réflexion abordant notamment le clivage dans la prise en compte des facteurs s'inscrivant dans le corps et de ceux s'inscrivant dans les aléas de la vie d'une personne avec ses répercutions au niveau psychologique, nous a permi, en médecine, de mettre en évidence certaines conséquences néfastes.

Mais lorsque nous avons essayé de les publier nous nous sommes heurtés aux mêmes clivages que ceux rencontrés en médecine, ce qui est logique. Si nous nous adressions à des revues médicales, notre approche paraissait trop psychologique mais si nous nous adressions à des revues psychologiques, notre approche paraissait trop médicale. Nous avons donc décidé de publier nous même les réflexions de notre groupe afin qu'elles ne soient pas constamment censurées.

Les premiers ouvrages abordaient des idées qui sont actuellement admises mais qui, à l'époque, ne l'étaient pas.

 

Encore aujourd'hui, certains faits scientifiques sont reconnus et acquis sans problème dans le cadre de la psychologie mais sont toujours ignorés dans certains milieux médicaux. Ce clivage, parfois tout à fait infranchissable, entre ce qui est d'ordre psychologique et ce qui est d'ordre médical est très regrettable dans la prise en charge des patients mais l'est encore plus au niveau de la recherche car il bloque totalement l'évolution des idées.

 

Nous souhaitons participer, à notre modeste niveau, au rapprochement dans le cadre médical, du corps et de la psyché, toujours indissociable au cœur de l'humain.