1996 - La dimension de la souffrance en chirurgie et réanimation.

La dimension psychologique n'est pas toujours entendue en médecine, particulièrement dans les domaines où la technique domine comme la chirurgie ou l'anesthésie-réanimation. Les psychiatres et psychologues y interviennent le plus souvent à postériori, lorsque les malades ont décompensé et que l'équipe médicale est en difficulté.
Le cloisonnement du savoir et la dichotomie corps-psyché entraînent une méconnaissance des problèmes aussi bien de la part des chirurgiens, anesthésistes et personnel de bloc, qui ignorent tout ou presque de la dimension psychologique, que des psychiatres et psychologues qui ne savent pas toujours comment intervenir dans un environnement invasif, contraignant, qu'ils connaissent peu et demande des adaptations dans le mode d'approche.

 

 

Cet ouvrage se propose :

  • d'informer les équipes médicales : en quoi des situations chirurgicales post-accidentelles ou de réanimation peuvent affecter le psychisme, les types de réactions que cela engendre, comment repérer les signes de détresse afin de pouvoir prévenir les décompensations, ou comment repérer les sujets fragilisés nécessitant un accompagnement ;
  • d'informer les équipes psychologiques des exigences et des contraintes particulières des services à haute technicité et des adaptations nécessaires dans l'abord psychologique des malades ;
  • d'essayer d'ouvrir le dialogue entre somaticiens et psychiatres qui, tout en se côtoyant, ne se comprennent pas toujours.

 

 

Table des matières et auteurs respectifs :

Le facteur humain en chirurgie et réanimation. Le point de vue de anesthésiste-réanimateur. P.COLSON.
La dimension psychologique en chirurgie. B.MILLAT.
La dimension de l'humain et la souffrance. E.FERRAGUT.
Angoisse en chirurgie et en réanimation. Dégâts corporels et image de soi. Accompagnement psychologique. J.DUFOUR.
Problématiques spécifiques en réanimation. M.GROSCLAUDE.